List

Aujourd’hui la psychologie constitue un ensemble très vaste de différents courants et orientations.

S’intéresser à la psychologie est particulièrement important dans le cadre de la nutrition, les problématiques alimentaires et corporelles ayant une part psychologique majeure.

 

La psychologie : des thérapies mais pas seulement

 

En premier lieu, la psychologie regroupe diverses sous-disciplines :

  • La psychologie clinique qui traite de la psychopathologie et des psychothérapies à proprement parler
  • La neuropsychologie qui traite du lien ente le cerveau et les aspects psychologiques
  • La psychologie cognitive qui traite des aspects relatifs à la mémoire, au langage, à la spatiotemporalité…
  • La psychologie sociale qui traite du lien avec la société et son influence sur l’individu
  • La psychologie du développement qui examine le développement psychologique de l’enfant (apprentissage du langage, des nombres)

Dans le cadre de la nutrition les deux sous disciplines majeures qui interviennent sont la psychologie clinique (pour les pathologies mais aussi le rapport entre émotions/alimentation) et la neuropsychologie (mécanismes de faim, satiété, goût…). Les autres sous disciplines peuvent cependant être particulièrement intéressantes, comme la psychologie sociale (comment la société influence le comportement alimentaire), mais ne sont pas forcément au premier plan.

Psychologie clinique et psychothérapies : toutes semblables malgré leur différences ?

Il existerait environ 400 psychothérapies différentes, d’orientation différentes. Alors parmi cette multiplicité, comment faire son choix ? Y a-t-il une meilleure psychothérapie qu’une autre ? Y a-t-il une meilleure approche vis-à-vis de la nutrition ?

Il n’y a pas une psychothérapie plus efficace qu’une autre. La comparaison d’efficacité ou de pertinence des psychothérapie est particulièrement dure à estimer ou à tester. Cependant, à chaque fois que cette question a été posée, les études ont tirées la même conclusion : une psychothérapie est efficace quelle que soit sont orientation. Il est difficile de trouver une psychothérapie plus efficace qu’une autre.

En réalité, il est possible de proposer des explications à ce phénomène. La première serait que l’intérêt d’une psychothérapie tient dans ce qui est commune à toute. Ainsi ce n’est pas tant la technique utilisée mais le fait de travailler sur le psychisme dans une relation avec un thérapeute. Ce dernier point est important, d’après certaines analyses, c’est la « qualité » du thérapeute (capacité d’écoute, d’empathie…) ou la qualité de la relation avec le thérapeute qui rend une psychothérapie efficace.
Il est également possible de penser que chaque approche se rapporte à une réalité de l’individu. Ainsi les psychothérapies seraient en réalité complémentaires pour saisir la complexité d’un individu.

Quelle approche choisir ?

Si chaque psychothérapie est équivalente, vers laquelle se diriger ? Que vous soyez patient ou professionnel, choisissez l’orientation qui vous correspond le mieux.

Ce qui différencie les psychothérapies ce sont à la fois leur « technique » (uniquement échange par la parole, exercice à réaliser, mise en jeu du corps) mais aussi la vision qu’elle porte sur l’individu.

Par exemple, la psychanalyse se focalise sur les aspects inconscients, la psychothérapie cognitivo-comportementale sur le lien entre émotion et comportement, la thérapie systémique sur le lien entre l’individu et sa famille ou plus largement ses groupes d’appartenances…
Choisissez donc le courant qui vous correspond le plus tant sur le fond que sur la forme.

Cependant, n’oubliez pas qu’aucune psychothérapie n’a raison ou tort, elles sont toutes complémentaires.

Dans le cadre de la nutrition, certaines psychothérapies semblent être plus adaptées sur la forme. En effet, le patient ne vient pas de prime abord pour aborder ses problématiques psychiques. Il est donc plus pertinent de trouver des techniques qui puissent facilement se combiner avec des consultations traditionnelles.

Save

Save

Save

Save

Save

Faut-il vraiment choisir ? La psychothérapie intégrative

Oui et non. Il est important d’avoir une référence solide vis-à-vis d’un courant. Cependant, il est possible de s’intéresser et de travailler sur les autres courants pour enrichir sa pratique. C’est la psychothérapie intégrative.

L’idée est de pouvoir utiliser différents courants pour pouvoir s’adapter au mieux à son patient. Peu répandue en France mais de plus en plus en expansion, c’est le courant que je pratique. Ce n’est pas un mélange arbitraire. C’est une vraie réflexion et étude des différents courants qui permet de s’orienter plutôt vers l’un ou l’autre selon le patient.

Save

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  Posts

août 13th, 2017

Faut-il s’intéresser aux calories ?

août 4th, 2017

Film What the health : une représentation de l’orthorexie

août 3rd, 2017

Quelle approche psychothérapeutique pour la nutrition ?

mars 8th, 2017

Le corps des femmes et la société

février 24th, 2017

Yuka : Une application pour manger mieux au quotidien

février 22nd, 2017

Remettre en question ce que l’on peut lire sur l’alimentation

février 20th, 2017

Intérêts du locavorisme

février 18th, 2017

Faut-il manger bio ?

février 17th, 2017

La bière permet-elle de récupérer après le sport ?

février 9th, 2017

L’alimentation du basketteur

janvier 28th, 2017

Recommandations nutritionnelles à travers le monde : Où en est-on ?

janvier 16th, 2017

Est-il intéressant de faire du sport à jeun ?

janvier 15th, 2017

Cholestérol et santé : Quelle alimentation pour réduire les risques ?

janvier 8th, 2017

Que penser de la tendance détox ?

décembre 21st, 2016

Compléments alimentaires & sport : Danger ou utilité ?

décembre 11th, 2016

DASH : Prévenir et traiter l’hypertension artérielle

décembre 6th, 2016

Boire un verre vin par jour est-il bon pour la santé ?

novembre 23rd, 2016

Combien d’oeufs peut-on manger par semaine ?

novembre 20th, 2016

IMC : Intérêts & limites

novembre 18th, 2016

Calcul du Poids Idéal : Poids Idéal et Idéal du Poids

octobre 26th, 2016

Menstruation et alimentation

octobre 18th, 2016

Être diététicien aujourd’hui

octobre 10th, 2016

Un petit-déjeuner équilibré

septembre 30th, 2016

Pourquoi avons nous peur de ce que nous mangeons ? Vers une société orthorexique

septembre 27th, 2016

Alimentation de la danseuse/danseur

septembre 19th, 2016

Les protéines dans l’alimentation

septembre 18th, 2016

Lipides dans l’alimentation : les secrets du gras

septembre 18th, 2016

Le sucre dans l’alimentation : Les glucides

septembre 18th, 2016

Alimentation et énergie : les calories

septembre 18th, 2016

Une assiette équilibrée : équilibre alimentaire

septembre 14th, 2016

Le Diabète de type 1

septembre 12th, 2016

Lait et produits laitiers : amis pour la vie  ?

septembre 8th, 2016

Toute la vérité sur le Gluten

septembre 8th, 2016

L’alimentation du footballeur

septembre 5th, 2016

Index Glycémique

septembre 4th, 2016

Prise de poids : Pourquoi et comment prend-on du poids ?

septembre 4th, 2016

Régime : entre danger et inutilité

septembre 4th, 2016

Est-ce que c’est bon pour la santé ?

septembre 4th, 2016

Café & Caféine : quantité conseillée et impact sur la santé